fr | en
Objectif végétal : une dynamique partenariale

Séparés par des virgules

L'appel à projets transdisciplinaire

L'appel à projets a pour objectif de renforcer l’interdisciplinarité avec des équipes régionales et extérieures (nationales ou internationales), même si les équipes extérieures ne peuvent pas être financées sur le budget d’Objectif Végétal.

Pour être éligibles, les projets déposés doivent être portés par au moins une unité de recherche porteuse de la SFR QUASAV et impliquer 2 unités de recherche minimum dont une couvrant une discipline scientifique autre que celles couvertes par la SFR QUASAV. Les projets peuvent faire intervenir plus de deux disciplines. Les projets doivent être terminés au 30 septembre 2022 (factures acquittées au 30/09/2022).

L’enveloppe financière restant disponible au titre d'Objectif Végétal pour cet appel à projets est de 24 199,64 €.

Le projet doit bénéficier d’un co-financement de l‘ordre de 50 % (hors salaires permanents et frais administratifs).

Les dépenses éligibles sont des salaires (ingénieur ou post-doctorant recrutés spécifiquement pour le projet) ; des dépenses de fonctionnement : consommables, frais de déplacement, prestations de service, gratification de stagiaires, petits équipements (jusqu’à 2000 euros par équipement)…).

L’appel à projets est conduit en 2 étapes : lettre d’intention (2 pages), projet complet.

Les lettres d’intention seront évaluées par la Commission Recherche d’Objectif Végétal. Les projets complets peuvent être soumis à évaluation externe.

Les critères de sélection sont les suivants :

  • adéquation avec les axes prioritaires de recherche d’Objectif Végétal ou la montée en puissance des approches innovantes ;
  • interdisciplinarité;
  • nouveauté des partenariats et retombées attendues de ces partenariats ;
  • importance du co-financement apporté au projet.

Le délai pour le dépôt des lettres d'intention est le 27 novembre 2020 à 18h. Télécharger le texte complet de l'appel à projets et  le formulaire pour la lettre d'intention.

L'appel à projets accueil de nouveaux chercheurs

L'appel à projets est ouvert au fil de l'eau.

Cette modalité « Accueil de nouveaux chercheurs » du RFI vise à encourager la venue en Pays de la Loire de chercheurs confirmés et prometteurs, en leur proposant une enveloppe d’environnement de poste pour leur permettre de lancer leurs activités de recherche le plus rapidement possible. Le chercheur (ou enseignant-chercheur) qui arrive doit être nommé sur un poste statutaire et son salaire ne peut pas être financé par la Région.

Les projets doivent être terminés au 30 septembre 2022 (factures acquittées au 30/09/2022).

Le projet doit bénéficier d’un co-financement de l‘ordre de 50 % (hors salaires permanents et frais administratifs).

Les dépenses éligibles sont des frais de fonctionnement (consommables, frais de déplacement, prestations de service, gratification de stagiaires, petits équipements (jusqu’à 2 000 euros par équipement)…).

L’appel à projets est conduit en 2 étapes : lettre d’intention (2 pages), projet complet.

Les lettres d’intention seront évaluées par la Commission Recherche d’Objectif Végétal. Les projets complets seront soumis à évaluation externe.

Les critères de sélection sont les suivants :

  • profil du candidat ;
  • plus-value pour la Région et le RFI Objectif Végétal ;
  • projet de recherche, adéquation avec les axes prioritaires du RFI ou la montée en puissance d’approches émergentes ;
  • co-financement apporté au projet.

Télécharger le texte complet de l'appel à projets et  le formulaire pour la lettre d'intention. Pour en savoir plus : natallia.cordier@univ-angers.fr

Les appels à projets défis scientifiques

6 appels à projets annuels ont été organisés de 2014 à 2019.

L’Appel à Projets « Défis scientifiques Objectif Végétal » devait contribuer à faire évoluer une thématique au sein des axes de leadership :

  •  « Gestion durable de la santé des plantes »,
  • « Biologie, qualité et santé des semences »,
  • « Qualités et valorisation des productions végétales spécialisées»,

et à développer de nouveaux champs de compétences.

Il devait également permettre d’accélérer la montée en puissance des approches innovantes : omiques (génomique, métagénomique, épigénomique, métabolomique…), phénotypage / chémotypage, traitement de données haut-débit, végétal en milieu urbain…

Pour pouvoir bénéficier d’un financement de la part de la Région, les projets déposés devaient être dans l’esprit des « paris scientifiques » de la Région : projets de recherche à dominante fondamentale, ayant pour objectif d’explorer des sujets scientifiques originaux par rapport à l’état de l’art, innovants et de rupture qui ne peuvent pas être la simple poursuite de thèmes déjà engagés par le laboratoire.

Pour être éligibles, les projets déposés :

  • devaient être portés par au moins une unité porteuse de la SFR QUASAV. Des partenariats avec des structures hors SFR étaient possibles mais celles-ci ne pouvaient être directement financées si elles étaient en dehors du périmètre régional ;
  • devaient répondre aux priorités définies ci-dessus ;
  • ne devaient pas dépasser 3 ans.

La commission recherche d’OBJECTIF VEGETAL avait la charge de sélectionner les projets éligibles qui ont été évalués par des experts externes à raison de 2 experts par projet, dont des experts internationaux, puis de classer les dossiers en fonction des résultats de ces expertises.

Les critères d’évaluation étaient l’originalité et la nouveauté, la faisabilité, le potentiel de valorisation (pour l’équipe porteuse et pour le scientifique recruté pour le projet), la pertinence de l’approche scientifique et la pertinence par rapport à l’aide demandée et aux ressources de l’équipe.

106 projets au total ont été déposés et 60 ont été financés.

 

2014

2015

2016

2017

2018

2019

TOTAL

Nombre de projets soumis

19

17

15

19

16

20

106

Nombre de projets sélectionnés

8

1 thèse

2 post-doc

 

5 starters

8

5 thèses

1 post-doc

2 starters

10

7 thèses

1 post-doc

2 starters

14

9 thèses

1 post-doc

 

4 starters

12

7 thèses

1 post-doc

 

4 starters

8

4 thèses

2 post-doc

 

2 starters

60

33 thèses

8 post-doc

 

19 starters

Aides financières (tous financeurs)

0,52 M€[1]

0,977 M€

0,868 M€

1,183 M€

1,092 M€

0,779 M€

5, 419 M€

[1] Pour l’année 2014, le montant ne correspond qu’aux aides attribuées par la Région et par l’Université d’Angers.

Sur l’ensemble de la période, les financements des collectivités ont représenté 49 % des financements attribués aux projets défis scientifiques (40 % pour la région (dont 9 % hors RFI pour des co-financements de thèse), 9 % pour ALM).

40 % des financements ont été apportés par les partenaires du programme (24 % pour l’Université d’Angers, 10 % pour Inrae, 5 % pour Agrocampus Ouest, 1 % pour l’Université de Nantes).

11 % de financements externes ont été mobilisés (ANR, apports de partenaires externes, entreprises (23 % des financements externes mobilisés)).

Scroll