Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Objectif Végétal : une dynamique partenariale

Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    La feuille de route

    La feuille de route

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Une feuille de route (2014-2020) définit la marche à suivre, les moyens et les actions à mettre en œuvre, chacun des acteurs (établissements d’enseignement supérieur, organismes de recherche, collectivités territoriales, pôle de compétitivité et les entreprises et centres de transfert et d’expertise qu’il regroupe) s’engageant sur son domaine de compétences.

     

    RECHERCHE : Renforcer la qualité, la visibilité et l’attractivité de la recherche amont

    L’ambition est la prise de leadership européen ou international sur 3 axes prioritaires de recherche :

    •  La gestion durable de la santé des plantes
    •  La maîtrise de la qualité physiologique et sanitaire des semences
    •  Les qualités et la diversité des productions végétales spécialisées

    et l’accélération de la montée en puissance d’approches émergentes :

    • Le phénotypage haut-débit des plantes
    • L’épigénétique
    • Les approches de type « omique », la modélisation, le traitement des données haut-débit
    • L’intégration du végétal en milieu urbain et péri-urbain

    Les principaux résultats attendus pour 2020 sont :

    • Un leadership européen ou international sur les axes prioritaires de recherche
    • Une augmentation des effectifs :
      • +10 % d’enseignants-chercheurs, chercheurs, ingénieurs
      • un accroissement du nombre de doctorants et post-doctorants
    • Un lauréat European Research Council (ERC)
    • Un renforcement des projets de recherche transdisciplinaires avec des équipes régionales et nationales
    • Une mise en place de partenariats internationaux ciblés et une implication forte dans les réseaux internationaux

     

    FORMATION : Accroître l’attractivité du pôle formation

    L’offre de formation en sciences du végétal est déjà riche et complète, avec la plus grande concentration d’étudiants sur le territoire national, mais avec une ouverture internationale à développer, une coordination à renforcer en matière de stratégie d’offre, de lisibilité des parcours de formation, de prospection des besoins industriels. OBJECTIF VÉGÉTAL aura pour ambition de :

    • Renforcer la communication sur l’offre de formation de l’infra-bac au doctorat par la promotion des formations aux niveaux régional, national et international et par la valorisation des métiers du végétal auprès des scolaires et des étudiants.
    • Développer l’internationalisation en ouvrant les formations Masters et Doctorat à l’international, en encourageant la mobilité des étudiants et des enseignants et en organisant une Summer school.
    • Intensifier les liens entre la formation et le monde socio-économique en communiquant sur les filières d’études ouvertes à l’alternance, en accroissant la réflexion prospective sur les métiers de demain et en développant l’offre de formation professionnelle.
    • Mettre l’innovation au cœur de la formation en créant des modules de formation transdisciplinaires et en développant l’innovation pédagogique.

    Les principaux résultats attendus pour 2020 sont :

    • Une carte des formations au niveau régional
    • De nouveaux partenariats internationaux et outils de communication en anglais
    • Une hausse du nombre d’étudiants et de la part d’étudiants étrangers
    • De nouvelles offres de formation professionnelle répondant aux besoins évolutifs des entreprises
    • De nouveaux modules de formation initiale : transdisciplinaires, en anglais et utilisant les TICE (technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement, l’e-learning par exemple)

     

    INNOVATION : Renforcer les synergies recherche-innovation

    Les Pays de la Loire bénéficient déjà d’un écosystème de l’innovation unique en France avec un Pôle de compétitivité VEGEPOLYS à vocation mondiale, dédié au végétal spécialisé, qui cristallise, coordonne et impulse la dynamique d’innovation. En s’appuyant sur ces fondations solides, l’ambition est d’aller encore plus loin en détectant la complémentarité entre les compétences et productions du milieu académique et les besoins actuels des entreprises. 

    Par la mise en relation renforcée des différents acteurs ligériens de la recherche/formation (monde académique), rassemblés au sein de la SFR QUASAV, du transfert de technologie et de l’innovation (SATT Ouest Valorisation, Angers Technopole, VEGEPOLYS) et du monde industriel, cette démarche a l’ambition de :

    Développer la recherche translationnelle

    • Affirmer et assurer un dialogue permanent entre les équipes de recherche et les entreprises pour permettre le transfert des connaissances acquises sur les espèces végétales modèles vers les espèces végétales d’intérêt agronomique et cultivées, en passant par l’expérimentation et la valorisation.
    • Faire émerger des projets de recherche à partir d’une vision prospective partagée à la fois par les entreprises et par les chercheurs.
    • Créer un pôle d’ingénierie au service de la biologie végétale intégrative (étude de l'organisation du fonctionnement du vivant et des systèmes organiques dans leur totalité et leur complexité) afin de rassembler les compétences nécessaires à une translation, dans des délais de temps acceptables, des connaissances fondamentales vers la résolution de problématiques des filières concernées.

    Construire et promouvoir l’offre de la recherche aux entreprises

    • Inventorier l’expertise scientifique et technique des équipes de la SFR QUASAV et informer les acteurs socio-économiques des résultats récents et des projets de recherche existants
    • Promouvoir l’offre de projets des unités de recherche
    • Développer une offre de formation professionnelle à fort contenu Recherche

    Renforcer les processus de valorisation des résultats de la recherche

    • Renforcer la détection dans les laboratoires des projets à potentiel de valorisation
    • Renforcer l’accompagnement de ces projets vers leur valorisation dans les filières
    • Sensibiliser les étudiants et les chercheurs à la valorisation et à l’entreprenariat

    Les principaux résultats attendus pour 2020 sont :

    • La création d'une plate-forme de phénotypage haut-débit des plantes
    • Un accroissement du nombre de projets (thèses industrielles, projets industriels ou collaboratifs), de titres de propriété intellectuelle et de créations d’entreprises
    • Une offre de formation qualifiante et diplômante sur catalogue et sur mesure
    • Une meilleure intégration des jeunes docteurs dans les entreprises