Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Objectif Végétal : une dynamique partenariale

Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Rappel des concepts

    Rappel des concepts

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    La vigueur germinative, un levier pour améliorer les rendements

    Il est essentiel, pour la production de protéines végétales comme pour le développement de l’agriculture durable, d’augmenter les surfaces cultivées en légumineuses. La capacité de la culture à s’installer de façon rapide et uniforme est un levier de taille pour stabiliser les rendements et donc encourager la culture de légumineuses.

    La vigueur germinative (ou qualité germinative) est l’ensemble des caractéristiques permettant à un lot de semences de germer puis de lever de façon rapide et homogène en conditions pénalisantes.

                                          

    Les graines doivent conserver cette vigueur germinative jusqu’au semis

    Même sèches, les graines restent vivantes -> la vigueur germinative diminue progressivement au cours de son stockage à cause du vieillissement

    La vigueur germinative dépend fortement d’interactions génotype-environnement, et qui prennent une importance grandissante au vu des effets du changement climatique :

    • Stress abiotiques (hydrique, thermique, salin)
    • Stress biotiques (pression sanitaire dans un contexte de réduction des pesticides et de réchauffement climatique)

     

    Objectif pour la profession :

    Produire des lots de semences qui :

    • développent correctement leur qualité germinative
    • conservent cette qualité germinative jusqu’au semis
    • expriment cette vigueur pour le succès de l’installation des plantules 

     

    Les spécialistes de la semence de l’IRHS développent des approches multidisciplinaires pour élucider les mécanismes impliqués dans :
    - l’élaboration de la qualité physiologique des semences pendant leur développement,
    - l’impact de l’environnement sur cette élaboration,
    - l’expression de la qualité germinative lors de l’installation des plantules.
    Ces recherches sont essentielles pour la pré-sélection et la création variétale car elles visent à identifier les gènes impliqués dans la capacité du lot de semences à germer et à s’installer rapidement sur la parcelle, gage de succès de la récolte. Les chercheurs de l’IRHS transposent régulièrement leur expertise sur de nombreuses espèces d’intérêt présentant des difficultés d’implantation.

    Contact

    A la recherche d’un partenariat ?

    Deux contacts pour vous aider à construire vos projets et à les soutenir :

     

    • Aurore Gautier,


    contact pour accompagner vos projets de R&D et vous mettre en relation

    aurore.gauthier @ vegepolys.eu

     

    • Tanegmart Redjala,


    interface de proximité avec les laboratoires de la Structure Fédérative de Recherche Quasav.

    tanegmart.redjala @ univ-angers.fr